Je me souviens avoir déjà entendu des amis dire qu’ils ne se voyaient pas du tout avoir des enfants à Paris. L’environnement, le coût de la vie, une somme de petites choses qui font qu’élever des gamins sur la capitale, c’est la grosse galère.

Et me voilà sur le point (je touche du bois, M-5) de vivre cette aventure à Londres et je peux vous dire que mon banquier ne va pas aimer, mais pas du tout, du tout ça.

Niveau congé maternité, puisqu’on m’a plusieurs fois posé la question, j’envisage une courte housewife life de quatre à six mois. Mais les femmes ici pour la majorité partent un an. J’ai été aussi surprise que vous d’entendre ça mais il faut croire que, même si je ne suis qu’à l’aube de mes recherches, ça fait totalement sens.

Passer de la vie de couple ordinaire à la vie de parents engendre des coûts phénonémaux, voir surnaturels. Je parle de Londres spécifiquement.

– Prévoir une chambre à coucher supplémentaire = passer de £1400 (un deux pièces donc) à environ £1900 (soit un trois pièces en zone 2 à 2600 euros sans les charges, mais bon comme on vit ici on a arrêté de convertir pour éviter les syncopes)

– La crèche. Ah la crèche! J’ai l’impression que ça dépend vraiment d’où vous habitez, mais dans notre coin ça va de £1000 à £18000 par mois (1300-2400 euros)

A part ça, je suis zen.

Il faut simplement anticiper si cette belle aventure vous tente.

Tout ça pour dire qu’on va essayer de tenir le choc mais rien n’est dit qu’on en aura pas marre de vivre comme des loups de Wall Street alors que pas du tout…

Damn you London.

A suivre.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !