The best way to cheer yourself up is to try to cheer somebody else up

Mark Twain

  • Carnet de bord Môman!

    La grande inconnue

    Source C’est étrange de se dire qu’on va devenir parents alors qu’on ne se sent pas soi même tout à fait adulte. Qu’on va devenir responsable de quelqu’un alors que certains jours c’est difficile d’être responsable tout court. N’est-on jamais parfaitement prêt? A nos propres questions existentielles vont s’ajouter toutes les interrogations liées à cet …

  • Carnet de bord Môman!

    J-58

    8 mois déjà. Notre vie n’a pas drastiquement changé, malgré le déménagement qui s’est avéré nécessaire. Je me sens zen. Je me sens amoureuse. Je me sens (encore) à l’aise dans mes baskets. Je suis guillerette. Il y a des jours où j’en chie mais je ne suis pas Wonderwoman, alors j’accepte les ajustements et …

  • Carnet de bord Môman!

    Complainte hormonale

    L’été a commencé,  et les événements se sont mis à s’accélérer. Je commence à vraiment prendre du bide, mais j’arrive encore à faire mes lacets. En revanche pour lever mes fesses du canapé, j’ai parfois besoin d’un coup de main. Scoliose + grossesse ne font pas bon ménage. Mes cours de yoga pré-natal ne font …

  • Vie d'expat'

    Avoir un chat à Londres

    On a commencé nos recherches d’appart ce week-end. Pas de stress, car à la différence de Paris, il est possible de décrocher une location en moins d’une semaine, voire du premier coup (ce qui a failli nous arriver samedi). Ils vous font beaucoup moins chier ici et contrairement à notre bonne vieille capitale, il est …

  • Vie d'expat'

    Pill ou face

    image source Si je devais pointer du doigt une seule chose à laquelle je ne me ferais jamais jamais ici au UK, ce serait le système de santé. Pendant deux ans, on était inscrit au NHS de Spitafields (pour ne pas le nommer) et ce n’est pas un euphémisme que de le qualifier de trou …

  • Weberies

    Pampululu (pas d’idée de titre aujourd’hui)

    Ce matin, dans le métro, ma voisine portait le même parfum que ma première institutrice, madame Hintzé. Je le reconnaitrais entre mille. Je ne connais pas son nom mais chaque fois qu’il me chatouille les narines, ça me donne envie de chialer. Parce qu’un parfum d’enfance, ça pince souvent le coeur, du moins le mien. …