Salles Obscures, TV & Ciné

Delivery Man, la version américaine de Starbuck

4 juin 2013

starbuck_afficeOn ne peut pas ne pas aimer Starbuck, cette comédie canadienne tendre et drôle qui relate les péripéties de David Wosniak. Livreur de viande, un peu immature, prompt à se foutre dans la merde, il décide néanmoins à 40 ans de prendre sa vie en main. Sauf que. Donneur de sperme actif lorsqu’il était jeune, il se découvre géniteur de plus 500 enfants dont une centaine souhaitent connaître l’identité de leur père biologique. L’aventure commence.

Ecrit et réalisé par Ken Scott, le film a eu de tels bons échos qu’il s’est frayé un chemin tout droit vers Hollywood. Le remake a été produit par Steven Spielberg himself et les studios Dreamworks. Rien que ça, ouais. Ken Scott est au commande de la version américaine de son propre film dans lequel l’acteur canadien Patrick Huard a été substitué par , et dont la petite amie Valérie, rebaptisée Emma en english est interprétée par  (How I met your mother).

Je suis impatiente de voir le résultat final, mais comment reproduire le charme de l’accent québécois et la bande son du film original, lovely et bucolique.

En attendant, voilà les premières images de Delivery Man, qui sortira le 11 octobre au UK (pas de date encore annoncée en France)

En bonus, ces deux chansons du film original qui m’avaient complètement subjuguée.

L’atelier de David Giguère

Quelqu’un quelque part de Caracol

Et le meilleur pour la fin, il existe même une version bollywood du film:

Rendez-vous sur Hellocoton !
Les jolies choses

Brit Marling « the truth is that we need each other »

29 mai 2013

Je l’aime bien ce discours de Brit Marling. Inspirant, parfois émouvant, elle raconte ses années d’études à Georgetown, sa rencontre avec deux garçons farfelus qui bouleverseront le cours de sa vie, ses débuts difficiles à Los Angeles et surtout l’opportunité de réussir à plusieurs. Elle  sera cette année à l’affiche du film The East (aux côtés de ), réalisé justement par  dont elle parle dans son discours.

The most important thing you do from here is to hold on to one another. Because the truth is, you can’t do it alone, and it isn’t as much fun. The truth is- which we are sometimes reluctant to admit in a culture that loves the meteoric ascent of solitary genius- the truth is that we need each other. Probably now more than ever.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Salles Obscures, TV & Ciné

Shokuzai #trailer

29 mai 2013

shokuzai

J’aimerais bien être en France cette semaine pour aller voir Shokuzai – Celles qui voulaient se souvenir, de Kiyoshi Kurosawa, qui avait  réalisé la bien jolie chronique familiale Tokyo Sonata sortie il y a 4 ans. Film en deux volets, Shokuzai a été diffusé au Japon sous la forme d’une série de 5 épisodes.

Synopsis: Dans la cour d’école d’un paisible village japonais, quatre fillettes sont témoins du meurtre d’Emili, leur camarade de classe. Sous le choc, aucune n’est capable de se souvenir du visage du tueur. Asako, la mère d’Emili, désespérée de le savoir en liberté, convie les quatre enfants chez elle pour les mettre en garde : si elles ne s’en rappellent pas, elles devront faire pénitence toute leur vie. Quinze ans après, que sont-elles devenues ? Sae et Maki veulent se souvenir. Akiko et Yuka veulent oublier. Et la mère d’Emili, que cherche-t-elle encore après tout ce temps ?

Shokuzai. Celles qui voulaient se souvenir. Film japonais de Kiyoshi Kurosawa avec Kyoko Koizumi, Hazuki Kimura, Yu Aoi (1 h 59), sortie le 29 mai.
Shokuzai. Celles qui voulaient oublier. Film japonais de Kiyoshi Kurosawa avec Kyoko Koizumi, Sakura Ando, Chizuru Ikewaki (2 h 31), sortie le 5 juin.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Boite à musique

Stromae – Formidable

27 mai 2013

Un magicien ivre sur les quais de Bruxelles. Chapeau l’artiste.

Rendez-vous sur Hellocoton !