C'est la vie

50 Life lessons

28 janvier 2013

(l’image illustrant cet article n’a rien à voir mais j’adore cette photo prise pour Vogue du cast de The New Normal)

L’autre matin, je partageais un liste de pensées intitulée 45 Life lessons, written by a 90 year old. Funny fact, la femme qui dispensa ces 45 conseils n’a en vérité que 50 ans (45 à l’époque où cette liste a été publiée, puis elle a ajouté 5 autres conseils lorsqu’elle en eut 50). Ce qui est certain c’est que lorsque vous atterrissez sur le site de Regina Brett et que vous jetez un oeil sur son visage tout sourire, il ne vous vient pas à l’esprit d’avoir affaire à une mamie. Comme elle le raconte dans un de ses posts, c’est d’un email qui lui donnait à tort 90 ans que tout est parti. Ses 90 ans sont une légende (elle ne cache cependant pas sa joie de pouvoir vieillir encore après avoir essuyé un cancer à 41 ans) mais ses 50 conseils sont loin d’être bidons. Plutôt inspirant même. Tout tombe sous le sens mais c’est dingue la difficulté que l’on peut avoir à garder tout ça en tête.

1. Life isn’t fair, but it’s still good.
2. When in doubt, just take the next small step.
3. Life is too short to waste time hating anyone.
4. Don’t take yourself so seriously. No one else does.
5. Pay off your credit cards every month.
6. You don’t have to win every argument. Agree to disagree.
7. Cry with someone. It’s more healing than crying alone.
8. It’s OK to get angry with God. He can take it.
9. Save for retirement starting with your first paycheck.
10. When it comes to chocolate, resistance is futile.
11. Make peace with your past so it won’t screw up the present.
12. It’s OK to let your children see you cry.
13. Don’t compare your life to others’. You have no idea what their journey is all about.
14. If a relationship has to be a secret, you shouldn’t be in it.
15. Everything can change in the blink of an eye. But don’t worry; God never blinks.
16. Life is too short for long pity parties. Get busy living, or get busy dying.
17. You can get through anything if you stay put in today.
18. A writer writes. If you want to be a writer, write.
19. It’s never too late to have a happy childhood. But the second one is up to you and no one else.
20. When it comes to going after what you love in life, don’t take no for an answer.
21. Burn the candles, use the nice sheets, wear the fancy lingerie. Don’t save it for a special occasion. Today is special.
22. Overprepare, then go with the flow.
23. Be eccentric now. Don’t wait for old age to wear purple.
24. The most important sex organ is the brain.
25. No one is in charge of your happiness except you.
26. Frame every so-called disaster with these words: « In five years, will this matter? »
27. Always choose life.
28. Forgive everyone everything.
29. What other people think of you is none of your business.
30. Time heals almost everything. Give time time.
31. However good or bad a situation is, it will change.
32. Your job won’t take care of you when you are sick. Your friends will. Stay in touch.
33. Believe in miracles.
34. God loves you because of who God is, not because of anything you did or didn’t do.
35. Whatever doesn’t kill you really does make you stronger.
36. Growing old beats the alternative – dying young.
37. Your children get only one childhood. Make it memorable.
38. Read the Psalms. They cover every human emotion.
39. Get outside every day. Miracles are waiting everywhere.
40. If we all threw our problems in a pile and saw everyone else’s, we’d grab ours back.
41. Don’t audit life. Show up and make the most of it now.
42. Get rid of anything that isn’t useful, beautiful or joyful.
43. All that truly matters in the end is that you loved.
44. Envy is a waste of time. You already have all you need.
45. The best is yet to come.
46. No matter how you feel, get up, dress up and show up.
47. Take a deep breath. It calms the mind.
48. If you don’t ask, you don’t get.
49. Yield.
50. Life isn’t tied with a bow, but it’s still a gift.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Salles Obscures, TV & Ciné

L’écume des jours #trailer

25 janvier 2013

Je l’attendais avec impatience. La voilà enfin. La bande-annonce de L’écume de jours, adaptée par Michel Gondry. Une belle histoire, un réalisateur de talent, un casting qui n’en finirait pas d’alimenter le débat sur le financement des films en France. L’univers est inspirant. J’appréhende le résultat final.

Rendez-vous le 24 avril prochain pour pleurer en salle tous ensemble.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Boite à musique

Damien Rice – One (cover)

19 janvier 2013

Entendu dans The Impossible <3

Cette chanson est à l’image du film; Elle submerge comme un tsunami. C’est plein de beaux sanglots.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Dans ma télévision

Les revenants

17 janvier 2013

La télé française ne me manque pas particulièrement, voire pas du tout. Lors de mes débuts à Londres, je me suis surprise à regarder L’amour est dans le pré en replay sur le web, mais c’était davantage lié au mal du pays. C’était une drôle de manière de garder un pied de l’autre côté de la Manche. Je regardais même BFM en streaming. Je suivais Strip-Tease sur Youtube pour être à la page. Depuis j’ai arrêté. Faut pas déconner.

Si j’ai envie de regarder de la merde, j’allume la télé anglaise. Ici ce ne sont pas des paysans à qui l’on essaie de faire trouver l’amour, mais des gens avec des handicaps physiques ou mentaux (The Undateables ça s’appelle). Je n’ai plus besoin de télécharger Misfits (mais de toutes façons c’est devenu caca) et si j’ai envie de rattraper mon retard sur  Downtown Abbey, je me connecte sur Lovefilm (vous inquiétez pas, normalement ça arrive chez vous cette année, mais je vous préviens le catalogue est pas terrible à part qu’ils ont l’intégrale de Dawson, mais ça varie d’un pays à un autre. Vous aurez peut être la chance de mater l’intégrale de Navarro vous aussi).

Heureusement les scénaristes français commencent à se motiver pour écrire des histoires qui tiennent la route et surprenamment  accrocheuse au point que l’on attend les épisodes suivants avec impatience.

C’est ainsi que 2012 a donné naissance à l’une des séries les plus prometteuse du PAF. On peut faire confiance à Canal+ pour nous pondre des shows qui envoient du bois à la Braquo (la saison 3 est prévue à l’automne prochain).

Un matin à la radio, j’ai entendu une poignée de journalistes louer les mérites de Ainsi Soient-ils, que je n’ai pas encore eu le temps de regarder et des Revenants que je conseille régulièrement à tout francophone qui croise ma route.

LES REVENANTS

BAM. La série que l’on attendait. Intelligente, qui revisite le genre fantastique avec subtilité, avec des acteurs crédibles et justes, une photographie à faire pleurer.

J’ai accroché dès le pilote. Vous pouvez regarder les 12 premières minutes ici pour vous faire un avis.

Des morts d’époques et d’âges différents reviennent parmi les vivants. On ne sait ni pourquoi, ni comment. Ils ne ressemblent pas à des zombies, ne se promènent pas habillés de draps blancs. Il se fondent dans le décor , paraissent si réels, comme si la mort ne les avaient pas fauchés. Ils sont comme avant, inchangés, à l’inverse de leurs proches qu’ils ont laissés derrière eux. À l’épreuve de la vie, les vivants paraissent plus ternes que les morts. Ces revenants vont les secouer pour de bon et déterrer le passé sans scrupule. C’est aussi sale que succulent. Des tombes qui s’ouvrent comme une boite de Pandore. Des morts qui surgissent non pas sans conséquences.

lesrevenants_ep

La première saison compte 8 épisodes. Y en a pas un à jeter à la poubelle. On est suspendu à l’aura des protagonistes tout le long. L’atmosphère  qui se dégage de cette ville nichée au milieu des montagnes doublée d’une tranquillité apparente qui rend le séisme encore plus violent, les personnages à la fois attachants, inquiétants, mystérieux, la musique de Mogwai qui enveloppe le tout de manière aérienne, donne à cette série un quasi 19/20. 19 pour  la frustration et l’impatience dans laquelle le dernier épisode nous plonge.

J’ai ressenti toute une panoplie de sensations devant cette série, entre l’émerveillement et l’angoisse. Parce que le fantastique français, lorsqu’il est subtil peut plonger dans état surnaturel de fascination.

Rendez-vous sur Hellocoton !