Browsing Tag

gapard royant

Boite à musique, Concerts

Rachael Yamagata en concert à la Boule Noire

1 mars 2009

rachael-yamagata

Vendredi soir, une poignée d’initiés s’étaient réunis à la Boule Noire pour assister au concert de Rachel Yamagata. Avec une seule date en France, la première depuis quatre ans, cette auteur-compositrice-interprète italo-allemano-japo-américaine de 32 ans, revient avec un nouvel album, Elephants, Teeth sinking into heart.

J’ai découvert Rachael il y a quelques années, alors qu’elle faisait encore partie du groupe Bumpus, avant qu’elle n’entame en 2001 une carrière solo.  Je me demande pourquoi cette artiste qui tourne depuis déjà pas mal d’années, connue et reconnue dans son pays d’origine, les Etats-Unis, bénéficie d’une telle confidentialité dans nos contrées, alors que son talent mérite que l’on s’y attarde un temps. Elle a collaboré avec des artistes tels que Jason Mraz, Ray Lamontagne et Mandy Moore. Il n’est pas improbable que vous ayez déjà entendu ses chansons dans des films et ou des séries sans même le savoir (Petites Confidences, In her Shoes, Rencontres à Elisabethtown, The Last Kiss, The L World, Grey’s Anatomy…).

gaspard_royant

Alors que j’attendais impatiemment Rachael, j’ai découvert un Gaspard Royant qui nous offrit une première partie folk digne des artistes anglophones du genre, que nous connaissons déjà. Il avait du James Morrison dans l’allure et dans la voix, de la mélancolie dans les mélodies, et du spleen dans ses chansons. Gaspard qui a manqué de s’étrangler avec son cordon ombilical à la naissance (c’était en 1979), intègre son premier groupe de rock en 95 (Blink), passe par la case journaliste sur MCM au début des années 2000,  en est dèjà a son troisième groupe en 2003 (Spleet), devient chroniqueur sur Canal + en 2004. Depuis 2005, c’est tout seul comme un grand qu’il nous déverse ses chansons, et on lui souhaite une jolie carrière.

gaspard_royant_concert

rachael_yamagata

rachael_yamagata1

rachael_yamagata2

Puis Rachael est arrivée avec ses musiciens, ses titres que j’écoute dès le deuxième la larme à l’oeil et le sourire humide. C’est joli comme tout. Elle tente quelques interactions en français avec le public, semble émue,certains moments où dans ses chansons elle évoque des erreurs passées. Les musiciens étaient incroyable, avec une mention spéciale pour le guitariste. Et si on s’écoutait ça de toute urgence?

rachael_yamagata3

rachael_yamagata4

rachael_yamagata5

yachael-yamagat0

Rendez-vous sur Hellocoton !