La Délicatesse : du livre au film

Dès la séquence d’ouverture, j’ai eu cette sensation de familiarité, comme si je retrouvais à l’écran une amie de longue date. Pourtant, je n’étais plus certaine de son visage.  Ce dont j’étais sûre, c’était qu’elle n’avait pas les traits d’Audrey Tautou. Et Markus encore moins ceux de François Damiens. Je ne sais pas ce que
Poursuivre la lecture

La Délicatesse de Foenkinos au cinéma

Belle-maman m’a offert Les Souvenirs de Foenkinos le week-end dernier. En retour, je lui ai offert le Delphine de Vigan – Rien ne s’oppose à la nuit. J’aimerais bien que quelqu’un me l’offre celui-là. Foenkinos est un auteur dont l’écriture peut avoir un double effet kiss cool. J’avais adoré le premier bouquin lu de lui,
Poursuivre la lecture