Browsing Tag

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi.

J'ai lu

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi

31 mars 2010

41cvngG-50L._SL500_AA300_

Je me baladais avec mon joli pavé mauve, acquis la veille. Les 800 pages pesaient lourd dans le sac mais se dégustaient page à page sur les genoux entre chaque station de RER avec gourmandise et envie. Quelques mois déjà que j’attendais la suite des crocos qui pleurent et des tortues qui dansent. Je suis tombée par hasard sur le dernier volet hier soir chez Virgin alors que mon amoureux m’y avait emmenée pour se procurer l’album de Saez que nous verrons en concert dans un mois au Zénith. Je pensais que les écureuils arriveraient bien plus tard, mais les voilà qui débarquent à l’orée du printemps.  Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos écureuils. Car le titre du dernier roman de Katherine Pancol (d’ailleurs en dédicace ce jeudi à 18h au Virgin Champs Elysées) respire une poésie capable de repeindre votre spleen en rose : Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi.

J’ai déjà englouti une cinquantaine de pages et malgré le poids qu’il prend dans mon sac, je pense que j’aurais encore le courage de le trimballer encore quelques jours, d’autant plus qu’une mésaventure d’origine inconnue a vidé mon iPod de ses 80 Go de nuisances sonores pour mes voisins de métro.

Je lis tranquillement, calmement, amoureusement le nouveau Katerine Pancol et  vous recommande de faire de même (en commençant bien entendu par les deux premiers tomes si ce n’est pas déjà fait). Dans quelques jours je vous donne mon avis.

Rendez-vous sur Hellocoton !